14 février 2011

Canalblog nous prend pour des blaireaux

(J'ai très bien dormi cette nuit, sans L'Homme de Kaboul dans mon lit. Au petit déjeuner, sa couverture m'a interpellée, je n'y avais accordé qu'une vague attention, la sachant temporaire. Sortie le 3 mars 2011. Dix jours plus tard, nous devons rendre nos "critiques" que l'auteur devrait "prendre en compte", cad mettre un mouchoir par-dessus. N'oublions pas que le livre blanc est estampillé "secondes épreuves", cad que les corrections sont déjà faites. Donc nous sommes là pour générer du trafic et nous n'aurons aucune incidence sur le livre final, celui que nous avons reçu. Or, "lorsqu'on fait des erreurs aussi grossières" n'est-ce pas que l'on méprise ses lecteurs? Mais l'expérience m'intéresse, alors je suis et même je double la mise: ce blog ne constitue pas ma critique finale. Ce qui signifie beaucoup de travail pour espérer gagner un livre dédicacé. Mieux vaut se taper les queues des Foires du Livre. Mais ça m'intéresse d'innover dans la lecture et critique, d'offrir un processus de travail transparent et puis je suis profondément sadique)

P102, Echelon est un réseau d’antennes paraboliques entre Angleterre, USA et Australie qui espionnent les satellites et les communications digitales mondiales que ceux-ci retransmettent. Echelon est relié à un gros ordinateur plus stupide qu’un bébé, qui réagit et enregistre uniquement sur la base de mots-clés pour lesquels il est programmé. Ces listes circulent sur Internet. Échelon ne traite ni ne synthétise. Une écoute policière classique est plus vraisemblable./ le Special Activities Division (p100)est devenu le Special Operation Group ? La proximité induit à la confusion. p105 : entre les avions russes et US, l’Airbus A340  (de 1992)ressemble à un « objet de science-fiction » ?l’auteur aurait-il travaillé dans l’aéronautique ?p103 : La « vieille Peykan » (page 90) de Joseph s’est transformée en 4X4 ? p111 : les contras sont surtout appréciés des organisations mercenaires pour leur entraînement réel en milieu hostile. P114 : le désir de deuxième femme amène la confusion entre la taupe de Joseph et l’adjoint Babkar.p119 :  Intéressante p120 : Qu’est-ce que le buzkashi ? p122 : Enfin un détail croustillant : l’éther efface les empreintes digitales. Merci pour le tuyau..p123 : le héros Suisse « très intelligent » vient de s’apercevoir que son organisation paramilitaire le manipule. P124 : quelques drapeaux verts pour les martyrs /une tombe sur deux : beaucoup de martyrs. P137 : Loftan ? Qu’est ce que ça signifie ? p139 : Avant l’explosion que l’on sait qui va arriver, on apprend que les héros vont s’en sortir et que l’adjoint Babrak va y passer. p145: le C5 indien est revendu aux terroristes par le Pakistan, qui nie toute implication face aux Américains: intéressants secrets d'États...p157 :  le peu commun « mandants » provoque une confusion inutile avec le mot mandat. P162 : Défoncée au crack, la prostituée n’aurait pas les yeux mi-clos. P163 : les marchands qui lui proposait (il faut accorder le verbe au sujet !). p169 : les talibans ne sont pas sunnites et les chiites ne sont pas forcément plus tolérants. P187 : si le garrot est encore en place, il est très difficile voire dangereux de s’injecter quoique ce soit dans les veines. p188 : le crack se fume et ne s’injecte pas. P222 : Oussama pourrait tomber dans l’œil du cyclone, est-ce à dire dans la zone de calme absolu ?

Bien, je vais glisser tout ça aux wanabe http://wrath.typepad.com/wrath/, voir s’ils se fendent d’un juteux commentaire…   

Posté par FredRomano à 02:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Canalblog nous prend pour des blaireaux

Nouveau commentaire